La communication dans le métier PNC joue un rôle important pour accomplir le travail d’une manière efficace et professionnelle. 

Une bonne communication entre membres d’équipage est un facteur indispensable à la sécurité des vols. D’ailleurs, le manque de communication entre PNT (commandant de bord et copilote) ou entre PNC (hôtesse de l’air et steward) et PNT a été cité dans plusieurs accidents comme facteur contributif à ceux-ci.

C’est pourquoi toute situation, sensation, ou observation qui interpelle le personnel de cabine au point de craindre pour la sécurité du vol doit être immédiatement transmise à l’équipage de conduite(PNT).

Mieux vaut transmettre une information sans conséquence pour la sécurité du vol que de risquer d’omettre d’en transmettre une autre qui s’avérerait vitale aux yeux du PNT.

Une bonne communication est quelque chose de complexe malgré tout, et pour faciliter celle-ci, on a mis en place une phraséologie particulière au monde de l’aérien. Cette phraséologie professionnelle est caractérisée par des phrases courtes formées de mots spécifiques ayant une signification précise, dans le but de limiter les erreurs dans la transmission du message.

L’entraînement est un facteur clé qui permet d’améliorer sa performance, notamment pour faire face au stress qui entraîne naturellement la perte d’une partie de ses moyens et augmente le risque d’erreurs. Il est donc nécessaire que le PNC soit suffisamment entraîné pour être parfaitement à l’aise avec l’utilisation des différents moyen de communication qui sont à sa disposition en cabine :interphone, public address(P.A), etc..

Infohas formations et informations