Pnc Qatar Airways – Doha

Les compagnies aériennes ont considérablement réduit leurs réseaux de vols et prévoient que la reprise prendra un certain temps.  Malheureusement, cela a entraîné des licenciements dans de nombreuses compagnies aériennes. Parmi les employés qui restent dans les compagnies aériennes, des arrangements créatifs sont nécessaires pour maintenir les personnes efficacement employées. 

Eh bien, Qatar Airways  semble avoir une solution créative pour occuper une partie du personnel navigant commercial (Pnc) dans les mois à venir…

Les hôtesses de l’air “membres du personnel navigant commercial” de Qatar Airways occupent des postes dans les centres d’appel.

Qatar Airways  a demandé à certains membres PNC (personnel navigant commercial) de travailler dans les centres d’appels de la compagnie, notamment pour gérer certaines chaînes sociales. Il s’agit d’une mission de trois mois qui débute le 2 août.

Comme la mission a été décrite, l’entreprise continue de faire face aux effets de la pandémie de COVID-19, qui a changé les exigences des clients. L’engagement de l’entreprise envers l’expérience client demeure, tant au sol que dans les airs. Par conséquent, l’entreprise a besoin d’un soutien supplémentaire dans les centres d’appels.

Les membres du personnel navigant commercial qui ont accepté cette mission suivrons un cours de formation le 2 août, avant de commencer leur mission. Ils travailleront en équipe de neuf heures (avec des pauses) cinq jours par semaine, et leurs horaires varieront, puisque le centre d’appel fonctionne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. 

L’entreprise présente cette formule comme un avantage supplémentaire :

  • l’acquisition de nouvelles compétences en matière de réservation et de billetterie.
  • Développer une nouvelle expertise en matière de service à la clientèle.
  • Avoir une nouvelle perspective sur un aspect différent du voyage du client.
  • Proposer des formations dans les domaines de la protection des données et de la vie privée

Compte tenu de la pandémie, les personnes travaillant dans les centres d’appel devraient porter des masques et les postes de travail devraient être éloignés de la zone touchée. 

C’est créatif… Je suppose ?

Je félicite Qatar Airwaysd’avoir essayé de déplacer les ressources pendant la pandémie de manière à aider les clients. La pandémie actuelle a montré à quel point la technologie des compagnies aériennes est dépassée et la capacité limitée des clients à effectuer des réservations en libre-service en ligne. 

Dans de nombreuses compagnies aériennes, il est presque impossible de joindre quelqu’un par téléphone, il est donc indéniable que les compagnies aériennes ont besoin de plus de personnel dans les centres d’appel que dans d’autres fonctions à l’heure actuelle. 

Cela dit, une formation courte est-elle vraiment suffisante pour que les hôtesses et les stewards soient capables de travailler dans un centre d’appel ? On peut dire que la réservation de billets d’avion est un travail assez qualifié, et il y a beaucoup de règles à respecter. 

Les Voyageurs ont déjà assez de mal à obtenir des réponses correctes des agents de réservation qui travaillent dans ce domaine depuis une décennie (d’où la tactique du “raccrochez et rappelez”), et je ne peux donc qu’imaginer comment les appels des clients seront traités par des hôtesses de l’air et stewards fraîchement formé comme agents de centre d’appels. Je serai très curieux de voir comment cette situation va se dérouler pour Qatar Airways. 

Conclusion

Certains membres du personnel de cabine de Qatar Airways ont accepté une mission de trois mois pour travailler dans le centre d’appels, à partir de ce mois-ci. La bonne nouvelle est que votre prochain appel à Qatar Airways  sera peut-être pris plus rapidement, tandis que la mauvaise nouvelle est que vous pourriez avoir un agent particulièrement méconnaissable, bien que ce ne soit pas sa faute. 

Comment pensez-vous que cela va fonctionner pour Qatar Airways?